Miel du Fiumorbu

jeudi 4 février 2010
par Admin
popularité : 2%

L’apiculture en Corse remonte à la plus haute antiquité [1] et les apiculteurs corses ont su s’adapter aux techniques modernes tout en préservant un savoir-faire issu d’une longue tradition.

Ils sont divins, les « miels de Corse ». Voilà d’ailleurs pourquoi, le miel de Corse s’affirme comme le « miel des miels »... et que personne ne s’en étonne :

- Car la végétation corse est sauvage, naturelle, endémique. Aussi le maquis embaume-t-il de saveurs qui s’associent pour donner des miels aux goûts différents.

Et puis il y a l’abeille corse : particulière, elle aussi. Au fil de son histoire, apis mellifera mellifera corsica s’est adaptée aux conditions climatiques et géographiques de l’île, donc à sa flore.

C’est ainsi qu’elle peut butiner et récolter toute l’année la variété des nectars que lui offre le maquis.

Mais cela n’est pas tout et cela ne saurait suffire.

Il y a les hommes... Le savoir-faire apicole est une vieille histoire sur l’île de Corse.

Depuis des millénaires, les Corses « travaillent » le miel.

Mais cette reconnaissance n’est pas le fruit du hasard. Les apiculteurs corses travaillent au développement de la qualité.

Organisés et rigoureux ils poursuivent des recherches sur l’origine de ces miels et sur la qualité du produit. la filière a d’ailleurs développée une méthodologie de pointe, reconnue par l’ensemble du monde apicole.

La générosité de la nature corse permet de produire des miels uniques, à la saveur riche et intense, très aromatiques où se retrouve le parfum des plantes du maquis.


[1] en 180 avant J.C. , sous l’empire romain, la Corse s’acquittait d’un impôt annuel de 90 tonnes de cire d’abeille


Commentaires

Navigation

Articles de la rubrique

  • Miel du Fiumorbu